Le schéma de mobilité du Pays Vitryat

Pour répondre aux attentes des élus locaux et à la sollicitation des présidents du Conseil Régional et du Conseil Général concernant les difficultés de déplacement de la population, le Pays Vitryat a souhaité s’engager dans la réalisation d’un schéma de mobilité.

Les principaux besoins de déplacement identifiés
  • L’accès à l’offre de soins de proximité dans le sillage des projets visant à améliorer l’attractivité médicale du territoire
  • Le renforcement de l’accès aux services publics en milieu rural
  • Le rabattement des communes rurales vers la gare de Vitry-le-François
  • L’accès aux sites touristiques en période estivale
  • L’accès aux équipements culturels, sportifs et de loisirs
 Les objectifs du schéma de mobilité
  • Affiner le diagnostic sur les usages des réseaux de transport existants,
  • Evaluer l’adéquation de l’offre existante au regard des besoins spécifiques en déplacements des différentes catégories de publics,
  • Apporter au territoire des solutions de transport opérationnelles et complémentaires en étudiant l’ensemble des   dispositifs pertinents (rationalisation des transports collectifs existants, transport à la demande, co-voiturage, taxi subventionné…) et en prenant compte de leurs impacts environnementaux et budgétaires.
Le contexte

Le Pays Vitryat est un territoire relativement peu densifié (31.5 hab. /km2) structuré autour du pôle urbain de Vitry-le-François qui concentre la majorité des services et des emplois et de deux villes «relais », Pargny-sur-Saulx et Sermaize-les-Bains.

Les enjeux

ADEVA a lancé une étude en 2009 (bureau d’études ITER) afin :

  • d’affiner le diagnostic sur les usages des réseaux de transport existants
  • d’évaluer l’adéquation de l’offre existante au regard des besoins spécifiques en déplacements des différentes catégories de publics
  • d’apporter au territoire des solutions de transport opérationnelles et complémentaires en étudiant l’ensemble des dispositifs pertinents et en prenant en compte leurs impacts environnementaux et budgétaires.

Structuration de la demande en mobilité en 2010

 

Les objectifs

En 2011, suite aux différents scénarii d’actions proposés et retenus, les modalités de mise en œuvre des opérations retenues ont été:

  • l’amélioration de l’offre de transport sur l’axe Sermaize-les-bains /Pargny-sur- Saulx / Vitry,
  • l’optimisation de la desserte du marché de Vitry-le-François,
  • la communication sur l’offre de transport et de mobilité disponible sur le territoire, l’organisation et la promotion du covoiturage ou encore l’incitation à la pratique des deux-roues non motorisées.

 

Etat d’avancement

En 2012, les actions d’accompagnement et d’animation du Pays Vitryat ont conduit à :

  • la création de plaquettes de communication sur l’offre de services de transport sur le secteur de Pargny-sur-Saulx / Sermaize-les-Bains
  • la création d’un parc de véhicules de location (2 et 4 roues) à destination des personnes en insertion sur le secteur Pargny-sur-Saulx/Sermaize-les-bains géré par l’association « Partage Travail 51 »
  • la présentation du schéma de mobilité du Pays Vitryat dans le cadre du groupe « mobilité » animé par la DDT de la Marne
  • la réorganisation du circuit Vitry Bus afin de mieux satisfaire les besoins des habitants

 

Et demain…

La mise en œuvre du schéma de mobilité doit se poursuivre en s’intégrant aux logiques d’un Système Energétique Décentralisé (SED) c’est-à-dire prenant en compte les problématiques de précarité énergétique et d’impact sur l’environnement.
La mise en œuvre des transports collectifs étant peu adaptée en milieu rural, le territoire doit optimiser l’inter-modalité des modes de transport existants et s’orienter vers des solutions innovantes de déplacement.